ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
Je suis l'Eternel ton Dieu, j'agirai 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

PRESENTATION DU QUARTIER MATADI- MAYO

Aperçu historique  
 

Matadi-Mayo tire l’origine de son nom du plus vieil ancêtre Humbu, Mayo et de Matadi Chef coutumier du fief Humbu dont la descendance donna deux progéniture MATADI-MAYO et MATADI-KIBALA (une des localités de Matadi-Mayo). En 1967, année de création des « zones annexes », Matadi-Mayo abritait le centre du secteur Humbu de l’époque coloniale. Il devint alors l’un des 13 quartiers de la Commune annexe de Mont-ngafula. C’est dans ce quartier que se trouve le site de l’ancien marché Humbu de « MPUMBU LEZ », réputé pour ses ventes d’esclaves aux arabes à l’époque de la traite des esclaves.

 
 

Devenue entité territoriale dans l’administration congolaise, en 1974, Matadi-Mayo était au départ, un vaste territoire-tampon entre la ville de Kinshasa et province du Bas-Congo. Mais, en 1994, il a été amputé de la nouvelle localité de Maman Mobutu, devenue l’une et l’autre des quartiers autonomes. Le Quartier Matadi-Mayo compte à ce jour 12 Chefs de quartiers à avoir dirigé son administration. EFENGE avait ouvert la série et, tour à tour, INGO, BABU, MAKAYA, BABU, MOLO, MATUBA, KAKA, NGESI, NSEMBANI, SEKE-SEKE, MATUBA, et de nouveau SEKE-SEKE lui ont succédé à la tête de l’administration du quartier.

 
 
Situation géographique  
Localisation  
 

Le Quartier Matadi-Mayo se situe au Sud-ouest de la Ville de Kinshasa, dans la Commune de Mont- Ngafula, entre les routes « By-pass et Matadi ». A l’Est, il est limité par la clôture de l’Université Catholique en projet et par le Quartier Masanga-Mbila ; A l’Ouest, il fait limite au Quartier Mitendi par la concession Monsieur KIMBONDO ; Au Sud, par la rivière Ngadi et le quartier Kimwenza ; Au Nord, par la route de Matadi et la Commune de Selembao (Cité verte).

 
 

Il compte 10 localités qui sont : La localité BOMA, La localité COMMERCIALE, La localité MATADI KIBALA, La localité MATADI- MAYO, La localité MASANGU MUTEBA, La localité MPUMBU, La localité NSUMBU, La localité SANS FIL, La localité SEKE-SEKE, La localité MASANGU MUANDA.

 
 
Végétation et sol  
Végétation  
 

Le Quartier Matadi-Mayo a une végétation dominée par la savane boisée et herbeuse. On y rencontre aussi des forêts secondaires dans les vallées humides malheureusement soumises à la déforestation. Une végétation artificielle s’observe autour des maisons et des fermes. Elle est composée essentiellement d’arbres fruitiers : palmiers à huile, cocotiers, manguiers, avocatiers, safoutiers, etc. Dans nombre de résidences, le passant peut admirer une variété de fleurs et d’arbres décoratifs.

 
 
Sols  
 

Deux types de sols caractérisent le Quartier Matadi-Mayo : sols de colline et sols de vallée. Les premiers, les sols de colline, sont constitués par de grès tendres blanchâtres où il y a prédominance de sable fin de teinte jaune ocre, plus ou moins argileux avec graviers à la base ; ce sont les plus lessives à cause de leur localisation sur les flancs des collines ; l’eau des pluies emporte avec elle toutes les matières fertilisantes et les déposent au bas de la vallée.

 
 

Les seconds sols semblent être plus fertiles et sont donc constitués des alluvions récentes et sont riches en humus et éléments nutritifs. C’est ce qui explique la forte concentration des activités agricoles dans les vallées.

 
 
Le climat et relief  
Climat  
 

D’une manière générale, Kinshasa et sa périphérique jouissent d’un climat tropical chaud et humide qui présente les caractéristiques ci-après : journées très ensoleillées et nuits chaudes ; précipitations s’étalées sur environ neuf mois avec un point d’orgue aux mois de novembre et d’avril (maxima des précipitations) ; à l’inverse de la situation de novembre et d’avril, les précipitations atteignent leurs minima en janvier ; la période de juin à août connaît une absence de précipitation quasi-totale. C’est la grande saison sèche.

 
 
Relief  
 

Le Quartier Matadi-Mayo est dominé par des collines, séparées par des vallées très encaissées où coulent des cours d’eau de diverses importances. La plupart de ces collines sont défoncées par une ou plusieurs têtes d’érosions qui y ouvrent des entailles de différentes ampleurs également, favorisées en cela par le relief et par la qualité des sols de la contrée. Globalement, le relief du Quartier Matadi-Mayo ne se prête pas à l’implantation d’activités humaines au-delà d’une certaine importance.

 
 
Situation Démographique  
 
Structure de la population  
 

Nous présenterons la structure de la population dans un tableau qui la regroupent par localité et par nature ( Congolais ou étrangère) tout en distinguant, à l’intérieur de chaque localité et nature, la population de sexe masculin de celle de sexe féminin.

 
 
TFC Alain LUNDOMBI 2004  

 

(c) ASPDS Ministry - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 17.02.2010
- Déjà 1466 visites sur ce site!